Étiquette : cire trudon

Olfactorama 2017, Sélection Atmosphère

Olfactorama 2017, Sélection Atmosphère

  Quatres produits parfumants pour l’ambiance sortis en 2016 ont été retenus pour la sélection du Prix Atmosphère 2017 de l’Olfactorama. Bougie Bois de Santal, Editions de Parfums Frédéric Malle (Carlos Bénaïm, IFF) Spray d’ambiance Cuir Tradition, Institut Très Bien (Thomas Fontaine, Pallida) Bougie Tadine, […]

Bougie Yaz Bukey – Cire Trudon

Yaz Bukey est la marque d’une créatrice d’accessoires complètement barrée qui s’inspire de la féminité dans les différentes décennies du XXème siècle. Pin-up, femmes au foyer, dames glamours et féministes, son univers touche à divers codes souvent détournés avec un kitsch qui vaut son once […]

Bougie Mérida – Trudon / Arquiste

Mérida, Yucatan, 1865

L’Impératrice Carlota du Mexique découvre Mérida et ses nuits pleines d’odeurs enivrantes qu’elle décrit dans ses récits, en fervente littéraire qu’elle est.

Paris, France, 2013

Carlos Hubert, fondateur de la maison Arquiste, s’inspire des écrits de l’Impératrice Carlota pour créer la bougie « Mérida » chez le prestigieux cirier Trudon.

Olfactorama 2013 - Catégorie Autour du Parfum - Atmosphère - Bougie Mérida + Boîte - Cire Trudon et Arquiste

Dans une explosion fruitée et juteuse de goyave, à l’effet ultra pétillant et rieur, vient s’infuser une pointe de menthe verte et désaltérante ainsi qu’une sauge mexicaine fruitée aux notes de cassis. Une belle fleur d’oranger en cœur, et des notes boisées de cèdre et d’acajou structurent le tout, ainsi qu’une pointe de poudre à canon, réminiscence des feux d’artifice tirés en l’honneur de l’Impératrice, comme le mentionne la description officielle.

Un fruité en bougie ? Oui mais un fruité qui ne se veut pas gourmand !

Ce qui est saisissant dans la bougie Mérida, c’est la réalité avec laquelle l’aspect fruité, gorgé d’eau et de sucre, frais et fusant, est traité. Fermez les yeux, et vous aurez l’impression de pouvoir attraper corbeilles de fruits abondants et mûrs à point, arrosés d’une rasade de mojito, entre des bouquets de fleurs foisonnantes et gorgés d’une rosée fraîche qui tombe avec la nuit qui vient. En plus de désaltérer, elle met véritablement l’eau à la bouche !