Prix de la Virtuosité de l’Olfactorama 2016

Prix de la Virtuosité de l’Olfactorama 2016

Dans le Prix de la Virtuosité, c’est la maîtrise technique, le doigté, l’habileté et le talent, la maestria du parfumeur en somme, couplé à la confiance, à l’audace et à la direction artistique des marques, qui sont les critères déterminants.

 

– Chyprissime, Mugler : jeu de textures inédit pour réinterpréter l’une des familles les plus complexes et les plus intellectuelles de la parfumerie. Minéral, marin, fleuri et fruité… Un chypre du XXIème siècle qui esquisse dans son sillage les belles références du passé.

– L’Heure Perdue, Cartier : un défi osé du tout synthétique, comme un manifeste, un pied de nez. Et quel pari mené d’une main de maître pour un rendu riche, texturé, scintillant, puissant, massif et d’une finesse d’exécution remarquable. Du jamais senti presque familier.

– The Night, Éditions de Parfums Frédéric Malle : le plus fou des ouds du marché, qui offre l’une des plus grandioses interprétations du genre. Des pourpres les plus profonds aux noirs les plus suffocants, fleuri de rose et fruité de cassis, cette création passionne à l’extrême ou révulse, mais l’exécution est éblouissante.

– Misia, Chanel : une violette surpuissante nimbée de rose, poudrée d’iris et gavée de rose en hommage à la plus chère amie de Mademoiselle, Misia Sert. Une ode aux années folles et aux grands floraux à la violette, traitée façon Chanel avec le grandiose des plus belles matières naturels en excès.

– Cologne Indélébile, Éditions de Parfums Frédéric Malle : couplez les plus belles matières premières naturelles à une exécution claire, limpide et en même temps d’une puissance folle pour l’une des famille les plus légères de la parfumerie, et vous obtenez une Cologne jouissive, juteuse, généreuse et surprenante. Une Cologne virtuose !

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *